12 juin 2018 - samuelaulas21910

Concours de rédaction 1, production sélectionnée.

C’était il y a bien longtemps, dans un épouvantable désert où la chaleur pouvait

atteindre les 50°c. José et son ami Bambi le chameau traversaient le sable du Sahara.

Perdus, ils s’endormirent. Quelques minutes plus tard, un cri raisonna… José, le

touareg, commença à se précipiter vers le petit village contenant une centaine

d’habitants, pour y demander ce qu’il s’y passait. Puis un vieux marchand de tartines

couru vers José pour lui dire que les chevaliers du Sahara étaient venus en armée

pour kidnapper la princesse et piller tout l’or. José, tout affolé, prit son chameau,

monta sur son dos et prit l’épée qui se trouvait dans les coffres que Bambi

transportait et se  dirigea vers le centre-ville où les terrifiants guerriers se

combattaient, les coups d’épées se croisaient, des cris terrifiants retentissaient,

les cris des bébés interminables éclataient, la guerre dura plus d’une semaine.

Les bâtiments brulés devinrent de la cendre. José, très triste de voir des cadavres

au sol, décida de s’aventurer dans le temple… Après deux jours de marche sans

nourriture et très peux d’eau, il arriva enfin à sa destination. À l’entrée, deux gardes

surveillaient les portes, José les assomma puis enfila l’une des tenues d’un guerriers.

En se faisant passer pour un chevalier, , il pénétra dans la salle du chef suprême de la

tribu. Il vit la princesse suspendue à une croix, (comme Jésus Christ) avec de

l’essence aux pieds. Un soldat tenant une torche dans la main se dirigea lentement

vers la demoiselle. Non!!!, s’écria José. Tous les soldats le prirent, le mirent sur une

seconde croix. Le bourreau lança la torche entre José et la princesse et une énorme

flamme s’approcha de plus en plus.

José se réveilla au beau milieu du désert…

<<Avec cette chaleur, je crois que j’ai eu une hallucination>>…

 

8 juin 2018 - samuelaulas21910

Cérémonie ELA, retour de notre ambassadrice.

Bientôt l’article de Lou-Naïs et en attendant voici une petite surprise…